19/06/2006

Voyeur

A trop révéler,

A trop montrer ,

Nous tuons le rêve,

Soumis à l'actualité sans trève.

Tout est raconté,

Tout est dévoilé,

Vive le mystère d'une aimée voilée,

Que l'on découvre pendant une vie,

Pauvre beauté sur internet exposée,

Son image par une caméra ravie.

Doucement glissé dans la nuée

Seul face à sa rosée,

Nous dérivons dans le désir,

Qu'aucun oeil indiscret ne peut saisir.

16:37 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... En echo avec les mots qui s'envolent à la lettre de nos passions digitales !

Écrit par : Ewenn | 19/06/2006

Les commentaires sont fermés.