26/12/2005

Trop tard

Traces sur le sol froid

Lendemain de fête,

Estomac de guingois,

Maux de tête.

Excès de nourriture,

Surcharge de richesse,

Trop plein de liesse,

Début de la pourriture.

Trop de tout,

Pour gommer l’absence ,

Pour combler le trou ,

Marquer le silence,

De la réflexion,

Sur notre triste condition .

Oublier le réel ,

Boire le ciel ,

Gommer nos aveuglements,

Masquer les errements ,

Ne jamais savoir ,

Que nous allons vers le soir ,

Où loin de la case départ,

Il sera trop tard ,

Pour demander à la Terre pardon,

De nos destructrices actions.


09:58 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

félicitation j ai trouver sa manifique mais vous devriez maitre plus de tristesse dans votres peome mais ce ceci et quand meme fantastique

Écrit par : van seghbroeck ch | 01/04/2006

Les commentaires sont fermés.