22/08/2005

Epreuve

La vie déraille,

Profonde entaille,

Dans nos cœurs réunis,

Face à nos sens meurtris.

Ensemble, soudés pour lutter

Accolés pour résister, 

Ne pouvant vaincre seul

Un  pareil écueil.

La destinée n’offre pas de présents

A nous deux de défier ce temps,

Qui bientôt nous remettra

Dans les demains rieurs qu’il  y aura


08:34 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.