26/04/2005

Dernière étincelle

Dernière coulée,
Ultime regard,
Sur la fonte générée,
Par des hommes hagards;
Perdu par la perte de leur outil,
Tour barbare de tubes ternis.
Dernière poignée de main,
Retour sans lendemain,
Sans étincelles ,sans la chaleur ,
Du haut fourneau ,
Qu'ils avaient dans la peau,
Et qui leur tenait lieu de coeur.
 
 

08:18 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/04/2005

Dérive

Carambolage sur l'autoroute,
Dérive du monde qui doute
Des modèles uniques
Qui balisent les esprits cyniques.
Pollution grave des mers,
Plongées obscures ,pêches taries ,
Nous tuons ce qui nous est cher,
Pour des jouissances vites flétries.
Hasard de la rencontre,
Jouissance de la seconde,
Où des regards inquisiteurs,
Flattent mon désir demandeur.
Qu'importe les avoirs,
Qu'importe les lourds coffre-forts,
Qui  à certain font perdrent le nord,
Qui jamais n'ont permis de voir,
Les réels désirs des hommes du soir. 
 
 
 


07:41 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/04/2005

Sauvé

Il regrettait sa vie,
Il voulu la jeter aux orties,
Elle lui enlaça la taille,
Elle déchira du filet les mailles;
Qui l'empêchait de respirer,
Qui le retenait de miser,
Sur les quelques fractions de bonheur,
Que lui apportait cette femme venue d'ailleurs.
D'un pays non construit,
Où l'important c'est autrui;
D'une contrée oubliée,
Où les femmes sont des fées;
Surgies du néant pour sauver les vies,
Des hommes qui parfois les oublient;
Etres idéaux ,
Qui détournent les néfastes signaux
Naissant dans nos crânes parfois chahutés
D'idées de désespérés.
 

16:46 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/04/2005

Prématuré

Petite chose recroquevillée au bord de la vie,
Petit être à peine né attendant l'euthanasie,
Déjà meurtri par les souffrances
Endurées à l'aube de son enfance;
Bientôt la décision tombera,
Et de ton combat te délivrera.
Neuf mois de gestation,
Période de création,
Dérapages génétiques,
Résultats catastrophiques.
Que faire pour toi,
Petit homme sans voix,
Qui ne peut protester,
Face à ta destinée,
Jamais née.
 
 
 
 
 
 
 

16:11 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/04/2005

Déesse

Face à ton sommeil
Je reste en éveil,
Devant tout ce miel,
Je suis sans fiel.
Devant toute cette gentillesse,
Je suis sans rudesse,
Sans hargne, en liesse;
Oublié la détresse,
Oublié la vitesse,
Ebloui par la finesse
De ta tendresse .
 
 
 
 


12:14 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/04/2005

Donner

Vive la hardiesse,
Des gens sans richesse,
Qui dépensent sans détour ,
Ce qu'ils gagnent sur cent jours.
Hourra aux femmes généreuses,
Qui s'offrent sans calculer,
Aux hommes qui veulent sans compter,
Posséder leurs formes amoureuses.
Sans retour donner,
Gracieusement céder,
Officieusement se consacrer,
Son âme prodiguer,
Loin des projecteurs,
Seul face à son coeur.
 
 
 


08:18 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/04/2005

Prier

Mort d'un monarque spirituel,
Mort d'un enfant au Sahel,
De qui des deux va-t-on se soucier,
Qui sera le plus vite oublié.
Ne faudrait-il pas plutôt prier,
Pour tous ces jeunes gommés du monde,
En silence ,et qui n'auront pas de tombe.
Mort sur le bord de la route,
Vite embrassé sans doute,
Par des parents submergé,
Par une infinie pauvreté.
Tué par l'oubli,
Rejeté par la négligence,
Des mondes de biens remplis,
Qui ne pense qu'à l'ingérence,
A  protéger leurs marchés,
Plutôt que prier pour les oubliés. 
 
 
 




17:08 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |