25/03/2005

Glisser

Crevasses dans la glace,
Rides sur la face,
Griffures sur la peau,
Frémissements sur l'eau.
Que d'attaques à contrer,
Que d'ennemis à repousser,
Les assauts sont longs et violents,
Le travail de sape est sournoi et lent.
Qu'importe les canons de la beauté imposés,
Par nos médias interposés;
Nous sommes imparfaits,
Nous sommes contrefaits,
Mais nous sommes réels,
Conscients et mortels.
Oublions les dieux et les déesses,
Retouvons la gentillesse,
Des communs humains,
Qui éclaireront nos beaux demains.

 
 
 
.
 
 


08:28 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour me voilà, j'ai lu j'ai bcp apprécié...

Passe un bon w-e....

Écrit par : Marie | 26/03/2005

Les commentaires sont fermés.