31/12/2004

Demain

Le vent mélange nos pensées furibondes,
Distillant nos souvenirs effacés;
Les interrogations lâchent les bondes
Des réservoirs de nos songes oubliés.
Que nous réserve nos prochaines années,
Des vies formidables de pseudos héros
Des vedettes du jour vite gommées
Par les médias puissants vivant sur leur dos.
Des vies ordinaires mais remplies,
Des offres pour les autres accomplies,
Des existences sans tapage,
Connues seulement d'un nuage.  

09:10 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/12/2004

Vague

Il n'aurait suffit que d'un moment pour échapper au danger,
Mais alors la vague est venue pour sceller son destin.
Pourquoi toujours frapper ceux qui n'ont rien,
Pourquoi leur prendre la vie, leur seul bien.
 
 
 
 
 

10:52 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/12/2004

Au détour des voeux

Les chevaux échappés des souvenirs partagés
Rempli nos âmes de moments adulés,
Par deux êtres qui étaient faits pour s'unir
Et que les vents du hazard souvent capricieux
Ont autorisé à se souder sous les cieux.
De la soumission à leurs plus forts désirs.
Que l'année prochaine soit identique
Peuplée d'amour et de passion romantique;
Oublieux du futile,
Défiant le malheur,
Eloignant l'erreur,
De croire que l'utile
Doit de nos vies dicté,
Le chemin de notre destin tracé.


09:56 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/12/2004

Loup

Cerveau du loup ,
Deux fois plus développé que celui du chien,
L'asservissement n'apporte rien de bien,
Alors révoltez-vous ,donnez des coups,
Pour reconquérir l'esprit sauvage
Grâce auquel vous ne serez plus sage.
Retrouver votre rage d'origine
Défendez-vous contre le dictateur
Qui ,chez vous ,dans votre labeur,
Tente souvent que sa pensée domine.
Ainsi redeviendrons nous ,
Des esprits libérés de tout
Ceux qui tentent toutes les journées 
De nous enchaîner pour des années.
 
 


10:32 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/12/2004

Enfermé

Enfermé dans son corps,
Il scrute la vie alentour,
Paralysé par la destinée,
Il ne peut donner son amour.
Condammé à regarder les autres agir,
Il n'a pas de devenir.
Mais dans son regard pétillant,
L'on retrouve concentré,
Son éternelle personnalité,
De perpétuel combattant,
Qui jamais ne renoncera ,
Qui jamais ne voudra,
Laisser les autres aimés
Seuls ,abandonnés
 
 
 
 
 

10:41 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/12/2004

Passante

Hiver froid,long manteau
Jupe courte ,jambe fuselée,
Belle passante sûrement aimée,
Par un distrait jouvenceau.
Qu'importe pour le passant
Que ta parfaite silhouette,
Continue à lui être offerte
Et qui n'en demandait pas tant.
 
 

11:16 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/12/2004

Intérêt

Rester de pierre face à l'humain
Il ne voit que l'argent dans sa main,
Indifférent à l'émotion
Il ne perçoit que l' illusion;
Ne donnant pas d'amour
Il la prend tout le jour;
Comptant son temps précieux
Il ne possède que des contacts sérieux;
Seul dans son coeur il mourra
Et derrière lui rien ne laissera.
 
 



11:59 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |