17/12/2004

Enfermé

Enfermé dans son corps,
Il scrute la vie alentour,
Paralysé par la destinée,
Il ne peut donner son amour.
Condammé à regarder les autres agir,
Il n'a pas de devenir.
Mais dans son regard pétillant,
L'on retrouve concentré,
Son éternelle personnalité,
De perpétuel combattant,
Qui jamais ne renoncera ,
Qui jamais ne voudra,
Laisser les autres aimés
Seuls ,abandonnés
 
 
 
 
 

10:41 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.