07/12/2004

Inaltérable

Les montagnes de vent sauvage
Dérident ton altier visage,
L'ondée pure et réparatrice
Soigne d'une main salvatrice,
L'érosion destructrice, dure,
Ainsi contrée grâce à une attentive nature.
Le burin du temps
Creuse de ses sillons nos têtes,
Mais jamais il ne parviendra
A trouer nos âmes restées exactes,
Mais jamais il n'atteindra
Nos jeunesses enfouies ,intactes.
 
 



08:14 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.