14/11/2004

Petits chefs

Ils sont toujours aux ordres
Les petits caporaux
Pliant devant les généraux
Qui du champ de bataille
Retourne au supermarché
Après avoir commandé
La même piétaille
Ils sont toujours aux ordres
D'un quelconque supérieur
Méprisant leur soi-disant inférieur
Ils n'ont pas compris
Qu'ils ne sont que des pions
Qu'on utilise leur orgueil meurtri
Pour qu'ils accablent de leur mépris
D'autres pions
Qui eux ont choisi
De ne pas torturer autrui
Malgré les pressions quotidiennes
Des habitudes anciennes
Générées par un monde
Qui sont choisi le plus immonde
Pour diriger d'autre humain
Qui seront libres demain 
 
 
 

 
 
 

 

08:38 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.