26/05/2007

Abandonnée

Nuit sans phare

Perdue sans lendemain

Abandonnée sur le chemin

D'une vie peut-être rare

Passée à côté

Rejetée par quelqu'un

Laissée sans un

Comme un vase fêlé

Tous te verront

Tous passeront

Te laissant là

En route pour l'au-delà

 

07:43 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/05/2007

Vision

Soupçon de brume

Sur la brune

Silhouette écornée

Par le malicieux brouillard

Un jour très tard

D'une journée bouchée

Nuée ouverte

Nuage éclaté

Par un éclair acéré

Belle un instant éclairée

Soudain offerte

Image emportée

Pour un prochain sommeil

Pour un léger réveil

Souvenir profond

D'un flash blond

 

16:08 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/04/2007

Distrait

Rieuse amante effleurée

Au détour du crépuscule

Inconsciente de son apogée

Elle offre sans scrupule

Son vert regard

A son homme alentour

Il le capte sans égard

Ignorant cet oeil lourd

Oublieux de sa chance

D'être sa préférence

 

 

 

16:18 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/04/2007

Politique

Parler fort

Faire tort

Oublier l'individu

Ressasser le connu

Promettre l'impossible

Oublier l'indicible

Dessiner à gros traits

Nier les mais

Gommer sa mémoire

Poursuivre la gloire

Etre cynique

Faire de la politique

15:55 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/03/2007

Différent

Toutes faites les idées

Sur les personnes handicapées

Regards inquisiteurs

Parfois moqueurs

Pauvre humain normal

Traînant ton absence cérébrale

Il suffit d'un regard pour tuer

Il suffit d'un geste pour sauver

Enfant autiste enfermé

Survivant d'accident massacré

Un soupçon d'amour donné

Et, il se sentira aimé.

 

15:32 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/03/2007

Délivrance

Délivrance

 

Bas est l'étiage

De mon courage

Mon rebond s'affaiblit

Le gris m'envahi

Plus de mirage

Dans mon désert

Beaucoup de nuages

Dans mon éther

Les rapides m'emportent

Le tourbillon est proche

Ma tête éclate sur la roche

Ainsi s'ouvrent les portes

De l'ultime quiétude

Où plus rien n'est lassitude

Délivré de tout

J'arrive enfin au bout

Bientôt mort

Loin des perpétuels efforts

Gracié de vivre

La faux me délivre

 

 

 

 

16:56 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/02/2007

Couteau

Sang blanc, sang noir

Sombre désespoir

Fête noire, fête blanche

Tuer en silence

Souffrance blanche, souffrance noire

Broyeuse d’espoir

Pardon noir, pardon blanc

Voici l’espérance

14:20 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |